Manga

Les enfants découvrent le Japon grâce aux mangas Nobi Nobi !

Nobi Nobi ! offre aux enfants des histoires super kawaii suivies de pages d'information sur la vie au Japon.

Comment initier les tous jeunes lecteurs aux mangas et à la culture japonaise ? Il est vrai qu'on se souvient tous de notre première lecture de manga : le format, les dessins en noir et blanc, les onomatopées en katakana, la physionomie des personnages, la lecture à l'envers et... l'univers !  Quel choc culturel !

Nobi Nobi !, la petite maison d'édition qui "se sent à l'aise" (traduction littérale de nobi nobi) a justement décidé d'essayer de mettre les enfants à l'aise avec le manga, et ce grâce à Sato Horokura, la mangaka auteure des trop kawaii Pan'pan Panda, une vie en douceur et Nekojima, l'île des chats.

CVT_Panpan-panda-une-vie-en-douceur_8925

Les deux titres sont donc clairement des kodomo (détail qui a son importance aux vues du nombre de critiques sur le net qui "déplorent une certaine niaiserie"). Chez DozoDomo, on a lu les deux titres en connaissance de cause et on est tombés sous le charme. Et ouais !

Alors oui, si vous avez une nièce, un petit frère ou plus généralement un enfant à qui vous aimeriez faire découvrir votre passion, voire votre univers : le Japon, et bien Nobi nobi ! est fait pour vous et vous vous réjouirez de partager la lecture de ces mangas avec lui.

Les deux titres présentent une couverture toute douce aussi bien au niveau des couleurs, tendres et pastel, que du papier à la fois rigide et doux au toucher. Ils sont également entièrement en couleur.

Pan_Pan_Panda_04-510x224

Pan'pan Panda vit avec Praline, une petite fille qui adore cuisiner. Chaque chapitre nous fait découvrir un moment de leur vie quotidienne, qu’il s’agisse de choisir le foulard de Panettone, de préparer les fêtes de Noël ou de Nouvel An ou de commencer un potager. Les deux héros vont d'ailleurs très vite rencontrer d'autres personnages : leurs petites voisines Prune, qui tombe amoureuse de Pan'pan, et Paprika la tête de mule, mais aussi le frère de Prune, et la grande sœur de Paprika. Drôle, tendre et reposant, la série, qui offre cinq titres à ce jour,  remporte un franc succès auprès des plus jeunes à juste titre et séduit les plus âgés par sa candeur et sa fraîcheur.

nekojima-ile-des-chats-nobi

Nekojima est une île (en forme de patte de chat !) uniquement habitée par des chats. Du moins c'est ce qu'ils pensent. Car en vérité leur amie Cathy est une petite fille déguisée en chat : affublée d'une fausse queue en fourrure et d'un bonnet à oreilles de chats, elle est la fille du vétérinaire et de l'infirmière de l'île, tout deux également déguisés afin de ne pas éveiller les soupçons des chats et de ne pas les perturber ! Pas évident pour cette petite fille de "paraître chat" aussi bien physiquement que dans ses réflexes et aptitudes... Ça n'empêchera pas Cathy de se lier d’amitié avec Lili, Fripouille, Cachou et Pacha, et découvrir ainsi les différences entre humains et matous, pour le plus grand bonheur du lecteur. Adaptés aux plus jeunes, les chapitres de ce manga n'excèdent pas les 2, 3 pages.

Nekojima1

Les deux titres ne s'arrêtent pas au simple récit. Les chapitres sont rythmés de renvois à un lexique-documentaire en fin d'ouvrage qui permet au jeune lecteur d'apprendre à connaître certaines coutumes japonaises telles que les fêtes, les plats japonais, certains jeux d'enfants ou autres superstitions. Ce lexique est suivi de jeux et d'une galerie de dessins.

Chaleureux, plein d’humour et de tendresse, ces deux titres peuvent donc s’avérer un excellent point d’entrée pour amener les plus jeunes à l’univers du manga.

L'éditeur : Nobi nobi !

Pan'pan Panda, une vie en douceur

Nekojima, l'île des chats

Manga

Des artistes japonais ont créé un personnage d'anime pour le drapeau de chaque pays en vue des Jeux olympiques de 2020

Vincent Ricci
jeudi 20 juin 2019

Mettez de l'ordre chez vous avec la magie du rangement illustrée de Marie Kondo, chez Kurokawa

Motoko
jeudi 26 avril 2018

Sous le ciel de Tokyo: Interview de Seiho Takizawa

Motoko
mardi 13 mars 2018

Interview de Naoki Urasawa lors du Festival de BD d'Angoulême

Motoko
dimanche 28 janvier 2018