• Deux otages japonais menacés d'exécution par l'EI

    mardi 20 janvier 2015 / Natsumi Ito

    200 millions de dollars avant 72 heures. C'est la rançon exigée par l'Etat Islamique contre la libération de deux otages japonais.

    Dans une vidéo toujours en cours d'authentification, on aperçoit deux hommes agenouillés habillés en orange, et sous la menace d'un troisième vêtu de noir et portant un couteau. Ce dernier explique dans la vidéo la raison pour laquelle ces deux japonais ont été enlevés. Selon lui, cet acte est une réponse aux 200 millions de dollars d'aide promis par le Premier Ministre japonais aux pays touchés par l'EI. "Vous avez fièrement donné 100 millions de dollars pour tuer nos femmes et enfants. La vie de chacun de ces citoyens japonais vous coûtera donc 100 millions", ajoute-t-il dans un anglais impeccable.

    "Le Japon ne pliera pas face au terrorisme. La position de notre pays (de combattre le terrorisme sans plier) demeure inchangée", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, lors d'un point de presse.