Les Japonais et leur interprétation des groupes sanguins

'You are what you bleed'
jeudi 18 septembre 2014 /

Plus important que l'horoscope au Japon, votre groupe sanguin pour indiquer votre caractère. Et c'est un vaste sujet sur lequel on pourrait longuement disserter.

Il n'est pas étrange au Japon que l'on vous demande quel est votre groupe, ou qu'on essaye de le deviner en fonction de votre personnalité, et cela étonnera grandement si vous ne le connaissez pas. Plus de 90% des Japonais connaissent leur groupe sanguin. Et cela a une telle influence, que certaines, dans leur 20's ou 30's, choisiront leur prétendant en fonction de leur groupe, ou que d'autres mentiront à un entretien d'embauche car leur groupe impliquerait qu'ils sont fainéants, ou encore que certains choisiront leur régime alimentaire "The blood type diet" en fonction de cela aussi.

Erica Angyal, nutritionniste officielle pour les Miss Japon, a aussi usé de sa plume sur ce dernier point dans le magasine Fytte. Exemple : les gens du groupe B seraient issus de populations nomades et digèrent globalement bien, mais doivent éviter le poulet, le maïs et le sésame. Comme ils sont particulièrement stressés, ils doivent se diriger vers des sports qui relaxent, le yoga, ou qui défoulent, le tennis.

bloodtype

Certains surfent sur la vague en proposant des produits adaptés aux différentes personnalités, cela peut aller des sels de bains, aux boissons en passant par les chaussettes et les préservatifs, et bien sûr toute une librairie adaptée. D'ailleurs l'un des best-sellers au Japon reste un livre écrit par un auteur Jamais Jamais qui propose un guide A, B, O, AB gata jibun no setsumeisho sur les caractères mais aussi les affinités des uns et des autres en fonction de leur groupe.

Par exemple, les personnes du groupe A sont travailleuses chevronnées et envisagent les choses avec soin, elles s'entendront donc particulièrement avec les personnes du groupe AB sur lesquelles nous pouvons compter, et qui sont calmes et rationnelles.

Ce graphique, très bien fait, montre l'histoire fascinante de la croyance autour des groupes sanguins :

japanese-bloodtyping-infographic

Ce qui explique aussi que ces croyances soient plus présentes au Japon (ou en Asie de façon générale) qu'en Occident vient de la distribution. En Occident, la distribution par groupe sanguin est peu variée, on retrouve une grande homogénéité du groupe A et O, alors qu'au Japon, les 4 groupes sont assez présents : A - 40%, O - 30%, B - 20%, AB - 10%.

Les personnes du groupe AB sont les personnes les moins appréciées : bizarres, excentriques, imprévisibles et insensible à l'avis des autres, et subissent parfois des discriminations.

Même si ces croyances ont tendances à se dissiper, elles restent encore très présentes au Japon, et en Asie de façon générale.