Vie quotidienne

Je voudrais donner mon sang au Japon, c'est possible ?

Si vous lisez ces lignes, il y a peu de chances. La réglementation en vigueur empêche en effet les personnes ayant habité plus de 6 mois en France entre 1980 et 2004 de donner leur sang au Japon. Pourquoi ? La maladie de Creutzfeldt-Jakob.

La maladie de Creutzfeldt-Jakob, plus connue en France sous le nom de maladie de la vache folle, est une maladie dégénérative du système nerveux qui a surtout sévi en Angleterre durant les années 1990-2000. Une de ses particularités est qu'elle possède une période d'incubation allant de plusieurs mois à plusieurs années rendant son dépistage très compliqué, d'autant qu'elle est incurable. Encore aujourd'hui, la maladie et surtout son mode de transmission reste peu compris mais son passage par transfusion sanguine est quant à lui une certitude.

De fait, en France, on proscrit le don de sang aux personnes ayant séjourné plus de 12 mois en Grande-Bretagne entre 1980 et 1996.

Les Japonais quant à eux sont plus prudents sur la question et les interdictions se répartissent comme suit :
> Les personnes ayant séjourné en Grande-Bretagne plus d'un mois entre 1980 et 1996, et plus de six mois entre 1997 et 2004.
> Les personnes ayant séjourné plus de 6 mois en Irlande, Italie, Hollande, Arabie Saoudite, Espagne, Allemagne, France, Belgique, Portugal entre 1980 et 2004.
> Les personnes ayant séjourné en Suisse plus de 6 mois, de 1980 à nos jours.
> Les personnes ayant séjourné en Autriche, Grèce, Suède, Danemark, Finlande, Luxembourg plus de 5 ans entre 1980 et 2004.
> Les personnes ayant séjourné en Islande, Albanie, Andorre, Croatie, San Marino, Slovaquie, Slovénie, Serbie, République Tchèque, Norvège, au Vatican, en Hongrie, Bulgarie, Pologne, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, sur l'île de Malte, à Monaco, au Monténégro, Liechtenstein, en Roumanie plus de 5 ans de 1980 à nos jours.

En sachant que toutes ces périodes sont cumulatives, dur dur pour un Européen de passer entre les mailles du filet, et même pour un étudiant japonais qui aurait fait un séjour en France ou en Grande-Bretagne... Plus de renseignements sur les pré-requis et interdictions pour le don de sang sur la page questions-réponses officielle de la Croix-Rouge japonaise (uniquement en japonais). Si vous venez de l'étranger, il y aura dans tous les cas une période de sécurité à respecter selon la zone que vous avez fréquenté, tout comme en France.

Si vous avez la chance de pouvoir donner votre sang au Japon, sachez qu'il existe un programme de "fidélité" vous permettant de gagner des verres à partir du 10ème don!

Vie quotidienne
Sélection de la rédaction