Revue de Web

Éducation sexuelle au Japon: vers une évolution des moeurs?

Le Japon n'est pas réputé pour sa tolérance envers les minorités sexuelles, voire bien au contraire on peut trouver des reportages qui montrent qu'il n'est ni facile ni complètement toléré d'être autre chose qu'hétérosexuel(le) dans ce pays. Mais cette infographie qui a fait surface courant 2014 sur le web montre que les mentalités japonaises sont peut-être en train de changer.

Selon le site internet ROYGBIV, membre du même réseau que Kotaku.com, ce poster a été affiché à l'extérieur d'une infirmerie dans un lycée de la préfecture de Saitama. Intégré dans le programme d'éducation relative à la santé, et notamment au bien-être des étudiants que vous pouvez retrouver sur le site officiel de la campagne, le poster titre "De qui pourrez-vous bien être attiré?".

Pour résumer, on peut y lire que l'adolescence est une période de changement durant laquelle vous allez commencer à être attiré sexuellement par d'autres personnes et que cette attirance définira votre sexualité: hétérosexuelle, homosexuelle, bisexuelle ou asexuelle. Jusque là rien de nouveau pour nous français qui sortons des débats sur le mariage homosexuel. Mais pour un pays où la tolérance envers les autres sexualités qu'hétérosexuelle est souvent de façade, expliquer la situation de manière aussi directe et ouverte est assez impressionnant et sort des sentiers battus. Il en va de même pour l'introduction des termes "asexuel" et "bisexuel" qui en France peinent à percer dans ce que l'opinion publique qualifierait de "normalité".

Bien qu'il n'y ait pas de lois contre l'homosexualité au Japon, et qu'il existe même des protections contre les discriminations de ce type, bon nombre de membres de ces communautés homosexuelles, bisexuelles ou asexuelles ne s'affichent pas voire font un mariage "classique" pour se fondre dans la masse quitte à se mentir et essentiellement dans le but de mentir aux autres. Ce qui marque le plus les gens qui lisent ce poster est qu'il est bien précisé que cette sexualité est une chose naturelle que l'on ne pourra pas changer quelle que soit la force qu'on y mette et surtout, qu'il n'y a aucune raison d'en changer.

Un poster qui cherche à éduquer par la tolérance et l'ouverture donc, et qui ne stigmatise personne pour que ces adolescents puissent grandir sans souffrir de cette différence.

Revue de Web
Sélection de la rédaction