• Zaha Hadid change ses plans pour le Stade Olympique de Tokyo 2020

    samedi 12 juillet 2014 / SoKeA Dam
    Quelques jours à peine après l’annonce du projet retenu, les lauréats du prix Pritzker Toyo Ito et Fumihiko Maki suivis par d’autres architectes japonais avaient lancés des pétitions rassemblant des milliers de signatures protestant contre l’ambition démesurée derrière l’implantation du futur stade.
    Prenant en compte ces contestations, le gouvernement japonais avait déjà annoncé un plan visant à réduire le faramineux budget initial alloué de 3 milliards de dollars à une enveloppe plus contenue de 1,7 milliard de dollars mais le mois dernier, il avait été annoncé que les prévisions sur les coûts de construction pour les Jeux Olympiques de 2020 seraient largement revues à la hausse faisant craindre que les travaux de reconstruction nécessaires suite aux dégâts engendrés par le tremblement de terre et le tsunami de 2011 puissent être laissés de côté.
    Samedi dernier plus de 500 citoyens tokyoïtes ont encerclé le stade national avec pour slogan de protester contre les couts qu’engendreront les nombreux travaux prévus pour accueillir les Jeux de Tokyo en 2020 (Histoires à lire, en anglais, sur Architectural Record et Citylab).

    Suite à ces récentes manifestations de mécontentement, le Conseil du Sport du Japon (JSC) vient de dévoiler des images du futur Stade National de Tokyo redessiné par l’architecte en charge du projet. Si la nature exacte des changements de la pièce maîtresse pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 n'a pas encore été dévoilée, nous savons que la capacité du stade sera maintenu à 80.000 places, et Zaha Hadid assure qu’il sera plus efficient, évolutif, pensé pour différentes utilisations et surtout durable.
    Le Comité International Olympique (CIO) a récemment tenu un discours en ce sens. Son vice-président, John Coates, espère voir plus de lieux existant réutilisés et simplement rénovés, appuyés par la mise en place de tribunes temporaires.

    tokyo_stadium_2020-(4)

    Le futur stade selon les dessins dévoilés par le Conseil du Sport du Japon (JSC).

    tokyo_stadium_2020-(2)

    L'ambitieuse proposition retenue par le comité d'organisation des Jeux de Tokyo 2020 et qui a crée les polémiques.

    Partagez

    1. L'image redessinée fait moins futuriste et plus réaliste et l'aire autour du stade me parrait plus agréable. (Enfin ce qu'il y a autour est là peut être juste pour le dessin ? )
      Après ce qui est important comme dit dans l'article est de faire une structure durable et réutilisable; je comprends tout à fait que les japonais râlent quand on leur propose un coût exhorbitant pour un tel projet sans avoir l'assurance qu'il soit utilisable de manière durable et que l'état ait suffisament d'argent pour soutenir les projets de restructuration déjà en cours...

    Les commentaires sont fermés.

    Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.