A quel âge les japonaises embrassent-elles pour la première fois ?

Premier baiser, échangé sur une plage en été
samedi 10 mai 2014 / SoKeA Dam

Il n’est pas décisif mais s’il se passe bien, le premier baiser est un des moments que certains considèrent comme l’un des plus mémorables d’une vie.

Une enquête des plus sérieuses et parfaitement utile menée par le spécialiste de ce genre de sondage, le fabricant de cosmétique japonais LC Love, révèle l’âge moyen du premier baiser des japonaises, régions par régions. Un panel représentatif de 2350 femmes a été mis a contribution et les révélations sont nombreuses. Voici les surprenants résultats :

kissing

Si la moyenne nationale du premier baiser est estimé à 17,7 années, Tokyo ravit la première place avec un âge moyen situé aux alentours de 16,3 ans. En seconde position, se placent les jeunes femmes de la préfecture d’Akita suivies de très près par les demoiselles de la préfecture de Nagasaki.
Notez que dans ces régions, les jeunes femmes ont avoué n’avoir pas un exceptionnel souvenir de cet évènement et que ce premier baiser était un exercice d’apprentissage ou une curiosité pratiquée avec des amis ou des cousins.
De l’autre côté du spectre, les préfectures de Nara et d’Aichi sortent du lot avec un âge moyen dépassant les 19 ans. Si l’on se réfère à nos enquêteurs chevronnés, les jeunes gens de Nara, très indépendant et possédant une forte individualité contrairement à leurs compatriotes, ont tendance à faire les choses à leur propre rythme et la nature conservatrice du peuple d’Aichi est reflété dans ce questionnaire. A Ishikawa, les raisons qui expliquent le résultat moyen de 18.7 ans coulent de source. Tout le monde est bien trop occupé à regarder nager les dauphins pour se préoccuper de ce phénomène.