La maison par Tsubasa Iwahashi à Osaka

mardi 25 mars 2014 / SoKeA Dam
Derrière cette façade, un brin austère, recouverte de panneaux de métal laqué, se cache une petite maison familiale conçue par le bureau d’architecture japonais Tsubasa Iwahashi.

La résidence de trois étages, bâtie, sur une surface de quatre mètre de large, au cœur d’un quartier résidentiel d’Osaka, est prise en sandwich entre deux maisons génériques, ce qui a rendu difficile la disposition d’ouverture pour apporter la luminosité nécessaire à toute réalisation contemporaine.
dining (27)

dining-(1)
dining-(3) Les architectes ont contourné les problèmes engendrés par la promiscuité en concevant un toit en pente avec un puits de lumière qui permet de compenser le manque d’ouverture.
Ce large vide créé imprègne de lumière naturelle tous les étages et est aussi utile pour aérer les pièces durant les saisons chaudes et ne pas avoir recours systématiquement à la climatisation. La pluie récupérée par cette ouverture servira à alimenter une petite jardinière située au premier niveau.dining-(55)
→ Sous cette minuscule arche, située dans l’entrée, se cache, non pas la niche du chien, mais une petite salle de musique. dining (6)
Le cœur de la maison de 102m² est la cuisine... et la cuisine intègre un vaste plan qui sert de table de repas pouvant accueillir jusqu'à neuf convives.

La famille désirait une grande salle à manger où elle pourrait recevoir des invités. Le dernier étage a été consacré à cet espace tant souhaité. Une large fenêtre disposée coté "cour" apporte à cette importante pièce un supplément de lumière en complément de celle reçue depuis la terrasse située à l’autre extrémité.dining (9)

dining (13)