• La maison par Suppose Design à Hiroshima

    mardi 11 mars 2014 / SoKeA Dam

    yagi-house (5)

    Une cour intérieure en terre avec un unique arbre en son centre, voilà ce qui se cache derrière cet énorme bâtiment en béton. Située juste à côté d'un canal, cette maison a été d’apparence laissée délibérément brute, voire inachevée. Selon, les architectes de Suppose Design, la dernière étape de la construction de cette maison ne comportait pas de phase de finition. Il était question de laisser au propriétaire découvrir par lui-même la façon dont il souhaiter compléter le projet après y avoir vécu quelques temps.

    yagi-house-(6)

    Salons, salle à manger et zone de nuit sont situés dans la partie supérieure de la structure, libérant un rez-de-chaussée à double hauteur pour accueillir la cour entourée par des ouvertures rectangulaires de différentes tailles dispersées à des hauteurs variées. Ce ne sont que des ouvertures, sans vitres, permettant de laisser passer le vent et la pluie, avec pour autre objectif de minimiser les frontières entre intérieur et extérieur, offrant une expérience de vie éventuellement originale.

    yagi-house-(4)

    Un escalier en béton, menant aux espaces de vie, longe les deux faces de l’un des angles. L’escalier est bordé en son point culminant par l’une des ouvertures sans fenêtre. Ce vide crée un espace qui peut devenir un petit balcon. Pour isoler la zone de vie, une porte coulissante a heureusement été installée.

    yagi-house-(3)

    Chambres, salle de bain et placards se cachent derrière des cloisons en bois, dans le même état élémentaire que le reste de la maison.
    La maison peut accueillir une famille de plus de quatre personnes, et peut être adaptée pour ajouter de nouvelles pièces selon les envies ou les besoins des locataires. D’ailleurs, de futures adaptations qui semblent bienvenues se profilent pour compléter cet ensemble.