Top

Top 10: Les choses que les Japonais font le mieux

Qu'on l'adore ou qu'on le déteste, force est de constater que le Japon fait fantasmer pour des raisons aussi nombreuses que le nombre d'idoles comprises dans les groupes AKB.

Le site anglophone Rocketnews a recensé les 10 que les Japonais font le mieux. Auriez-vous dressé la même liste ?

1. Distributeurs automatiques

Nous allons probablement décevoir quelques lecteurs ici en disant que les distributeurs de petites culottes ne se trouvent pas à tous les coins de rue au Japon. En revanche, si vous cherchez quelque chose pour étancher votre soif, vous avez rarement à marcher plus de quelques centaines de mètres, et ce quelque soit l'endroit où vous vous trouvez.

2. Cuisine

japanese food

source: Motuviget

Pouviez-vous douter une seule seconde que la cuisine japonaise ne ferait pas partie de cette liste ? Certes, il y a quelques mets improbables comme la viande de cheval crue, ou le fugu, ce poisson qui peu, ou pas, vous tuer s'il est mal préparé, mais d'une manière générale, la gastronomie japonaise est d'une richesse quasiment inégalée à l'échelle planétaire.

3. Retirer ses chaussures en entrant quelque part

genkan

source: Goweblogs

Ce qui peut choquer voire agacer au départ devient rapidement un réflexe puis une évidence. Pourquoi garderait-on ses chaussures sales lorsqu'on rentre dans l'intérieur propre d'une maison, d'une école, d'un vieux château.

4. Taxis

Quiconque a déjà pris un taxi au Japon sait à quel point ils peuvent être chers. Pour autant, monter à bord de l'un des 60,000 que compte la capitale japonaise, relève de l'expérience plaisir. Après l'avoir hélé en criant "takushi", la porte va s'ouvrir automatiquement puis se refermer de la même manière. De plus en plus de véhicules sont équipées de télévision, et le chauffeur porte toujours des gants blancs. Des petits gestes anodins, mais qui font la différence.

[youtube]zfEtVlrrpuk[/youtube]

5. Konbini

Nul besoin de reparler des konbini (ou combini), tant il est évident qu'ils manquent cruellement dans le reste du Monde où ils sont absents. Ouverts pour la plupart 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, on y fait presque tout. Ses courses, payer ses factures, récupérer un colis, acheter des places de concert ou des magazines, un parapluie ou une cravate, faire des photocopies ou une impression, un konbini à forcément quelque chose pour vous.

6. Recyclage

Pour ce sixième point, il faut avoir vécu au Japon pour le comprendre. Les Japonais sont capables de gaspiller, notamment de la nourriture. En revanche, quand il s'agit de recycler, ils sont champions. Chaque maison ou immeuble dispose de nombreuses poubelles ou à défaut de sacs de couleur différente ; une pour les déchets qui se brûlent, une autre pour ceux qui ne se brûlent pas, une troisième pour les plastiques, encore une pour le verre, pour l'aluminium, les cartons, etc.

7. Ponctualité

La ponctualité est prise au sérieux au Japon. Il est de bon ton d'arriver au moins 10 minutes en avance lors d'un rendez-vous, qu'il soit professionnel ou personnel. Cependant, il arrive que les transports ferroviaires, pourtant d'une ponctualité quasi extra-terrestre, soient en retard, auquel cas le personnel se confondra en excuses et vous offrira un petit papier qui justifiera que votre absence ne vous est pas due, mais est bien de la responsabilité de la compagnie de train.

8. Service

Sûrement la qualité première et internationalement reconnue des Japonais. Ceux qui comprennent le japonais savent qu'un vendeur de magasin ne pourra s'adresser à vous qu'en utilisant le keigo, le forme honorifique du japonais. Aussi, quelque soit l'établissement dans lequel vous rentrez, tout le staff vous saluera à l'unisson avec des "irasshaimase", et vous raccompagnera avec des "arigato gozaimasu" à la pelle.

9. Toilettes

[youtube]PJ8cDDQx_oY[/youtube]

Autre mythe du Japon, ses toilettes. Là aussi, le monde entier les envie, sans pour autant les adopter. On se demande bien pourquoi.

10. Sécurité

Le Japon est sans doute l'un des pays industrialisés les plus sûrs du Monde. Vous pouvez être une jeune femme seule, habillée en mini-jupe à 3 heures du matin dans une ruelle sombre et en train de compter les billets de votre porte-feuille, et le tout sans être une prostituée, et ne risquer rien du tout. Il y a certes une criminalité, mais elle se limite le plus souvent à des règlements de compte entre truands ou à des drames familiaux. Il y a bien eu ces 10 dernières années quelques tueries médiatisées, mais dans l'ensemble, le Japon est très très sur.

Top
Sélection de la rédaction