• Un fascinant voyage coloré au début de l'Ère Meiji

    mercredi 22 janvier 2014 / Damien Hausson

    Le peintre américain Robert Frederick Blum est arrivé au Japon en 1890. Il y est resté 3 années durant lesquelles, il s’est attaché à peindre la société japonaise. Ce regard coloré, porté par un artiste étranger, nous révèle une atmosphère vivante bien différente des photos grisonnantes de la fin de l’époque Edo. Il est difficile aujourd'hui de reconnaître le Japon d'il y a 120 ans, décrit dans ce séduisant témoignage.