Le téléphone des infidèles

mercredi 16 janvier 2013 / Vincent Ricci

Les Japonais ne sont peut-être pas les plus grands Dom Juan que l'humanité ait connu mais ils savent y faire quand il s'agit de mener une double vie amoureuse.

La propension à avoir une maîtresse ne faisant qu'augmenter, c'est naturellement qu'il a fallu se pencher sur les moyens de garder cette double vie secrète.

Généralement, c'est à cause de son téléphone portable que ces messieurs se font prendre la main dans le sac. Un SMS un peu trop explicite peut faire basculer votre petite vie de père de famille sans histoire en satyre décadent à la vie nocturne trépidente.

Conscient de ce problème, Fujitsu a mis au point un téléphone spécial "mecs qui trompent leur femme". Je n'ose imaginer le brainstorming en réunion lorsque les créas de la boîte ont eu cette idée.

"Eh ! Si on faisait un téléphone qui permet de tromper sa femme plus facilement ?"

"Oui. Très bonne idée Suzuki-san. Faisons le rapidement"

Cette scène a beau dater déjà de plusieurs années, à l'ère des smartphones et autres tablettes, ces vieux téléphones à clapet ont encore la cote aujourd'hui auprès d'une certaine frange de la population nippone (essentiellement masculine, il faut bien le dire).

Les fonctionnalités de ce modèle, surnommé ici "uwaki keitai", le portable de l'infidélité, sont multiples et plutôt bien pensées. L'idée est ici de faire croire que son téléphone n'est pas du tout verrouillée. De cette façon, Madame peut le fouiller intégralement sans risque pour Monsieur.

Ainsi, lorsque l'on active le "mode secret", les textos et appels n’apparaissent pas et seuls quelques petits détails laissent savoir au propriétaire qu’il a des nouveaux messages ou que son téléphone sonne : la forme du signe de la batterie ou les barres du réseau changent de couleur. Si un appel entrant est ignoré, il ne figurera pas dans la liste des appels du téléphone. Les changements sont si discrets qu’un œil non avisé ne les remarque pas et ce n’est qu’en changeant de mode qu’ils deviennent visibles.

Je suis au regret de vous annoncer que ce téléphone n'est pour le moment accessible qu'aux seuls Japonais. Dans l'attente d'une improbable commercialisation en France, vous pouvez toujours télécharger l'application "Call and text eraser" sur Android, et qui fonctionne selon un principe similaire.

Enfin, le mieux, c'est encore de rester fidèle à sa moitié. Cela vous enlèvera bien des tracas.

f03bg103511 f_series