Flying Salaryman

samedi 8 décembre 2012 / Vincent Ricci

On le sait, le salaryman japonais n'a pas franchement une vie trépidante.

Des heures de transports matin et soir, des soirées obligatoires avec leur patron au karaoké, et une vie sentimentale pas franchement folichonne qui n'arrange rien.

Certains n'ont rien trouvé de mieux que de se mettre à voler. Voler comme un oiseau, pas comme un voleur bien sûr.

On vous avez déjà parlé de Natsumi Hayashi sur notre page facebook, la fille qui vole, auteure d'un projet similaire. Ici, c'est le photographe Yuki Aoyama qui publie un livre intitulé, Solaryman Japan Tour.
Le jeu de mots concerne l'expression solaryman où le mot sola/sora (空) signifie le ciel. De salaryman, "hommes de bureau", ils passent à "hommes du ciel".

Le livre qui sort le 12 décembre au Japon recueille des dizaines de photos d'employés de bureau de tout le Japon qui semblent léviter dans des situations parfois insolites.

L'artiste expose ses œuvres jusqu'au 23 décembre à la gallerie Wada à Tokyo et sur son site internet où se trouvent également d'amusantes photos de lycéennes.