Championnes du Monde !

lundi 18 juillet 2011 /

世界一!

Un tsunami d'émotion a déferlé sur le Japon ce matin.

Alors que le soleil était déjà levé depuis près de deux heures, des cris de joie ont commencé à résonné dans les appartements. L'équipe féminine japonaise de football est championne du monde ! Alors que le pays se réveillait, certains étaient déjà debout depuis 4 heures pour supporter celles que l'on surnomme Nadeshiko Japan. Ce surnom vient du nom d'une variété d'oeillet mais aussi d'une expression "Yamato Nadeshiko" qui signifie "personnification de la femme japonaise idéale", rien que ça ! Le football féminin est un sport confidentiel au niveau international et il l'est tout autant au Japon. Les rues n'ont donc pas été prises d'assaut sitôt le coup de sifflet final, mais un vent de légèreté flottait au-dessus des têtes de salaryman prêts à débuter une nouvelle semaine de travail.

Depuis l'aube, les chaînes de télévision tournent en boucle en rediffusant les images de ce qui s'apparente à l'un des plus beaux exploits du sport nippon.Aussi inattendue qu'inespérée, cette victoire est également célébrée et accueillie dans le monde entier avec une immense joie. Il faut dire que cette équipe suscite un engouement particulier et une sympathie universelle. En France, plus d'1,2 millions de téléspecateurs ont suivi la rencontre avec un pic à 2,4 millions à la fin.

Cette finale disputée à Francfort face à une équipe américaine déjà victorieuse de deux coupes du monde, ne s'annonçait pas facile pour les Japonaises. Elles nous ont offert un match épique, au suspense parfois insoutenable, les tirs au but ayant été nécéssaires pour départager les deux nations. Il s'agit évidemment de la première victoire d'une équipe japonaise au niveau mondial. Quelques mois après la victoire des garçons lors de la Coupe d'Asie, le Japon devient l'une des plus grandes nations du football. A noter que la capitaine de l'équipe, Homare Sawa, qui a inscrit le deuxième but, a été élue meilleure joueuse du tournoi.

En ce qui me concerne, c'est une immense joie teintée d'une émotion que je ne m'explique pas qui m'a envahie sitôt la coupe brandie au ciel. Comme si cette victoire tirait un trait sur ces précédents mois si terribles. Je crois qu'en plus du bonheur que peut procurer une victoire sportive de cette sorte, les Japonais sont fiers de cette équipe et profitent dès à présent de cette bouffée d'oxygène salvatrice.

[youtube]09EjI8vTxvk[/youtube]

Les Unes de journaux du Monde entier

nadekoshi

L'Asahi Shinbun, l'un des deux plus grands journaux du pays avec 8 millions d'exemplaires quotidiens,

titre "Nadeshiko Sekai Ichi", Nadekoshi championnes du Monde.

nadekoshi

Même titre pour le Nishi Nippon Shinbun de Fukuoka

nadekoshi

nadeshikonadeshikonadeshikonadeshiko

 

 

nadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshikonadeshiko