• Les Japonais stars

    vendredi 13 août 2010 / Vincent Ricci

    On me demande souvent depuis la France, quelles sont les stars au Japon.

    "Est-ce qu'il y a des équivalents à Charles Aznavour, Depardieu, Zidane ?"

    Pourquoi n'y en aurait-il pas ?

    Le Japon est un pays deux fois plus peuplé que la France et où le star system est d'une toute autre dimension. Pour un français lambda qui ne s'intéresse guère au Japon, il lui sera quasiment impossible de citer un japonais célèbre, hormis l'Empereur (et encore !) Un passionné citera quant à lui son chanteur préféré, ou l'actrice sur laquelle il fantasme. Mais rarement, il sera capable de citer 10 personnes différentes. Fort de ce constat, je vais me charger de votre culture générale et vous présenter, pour commencer, les 10 personnes les plus influentes du pays selon un sondage qui vient de paraître.

    Le classement le voici :

    1°) Takeshi Kitano

    Cet acteur et réalisateur de cinéma est né en 1947 et est absolument incontournable. Si vous êtes déjà venu au Japon, vous avez certainement déjà vu son visage à la télé ou sur des publicités. C'est sans aucun conteste la Giga Star du pays où il est d'ailleurs davantage connu sous son surnom de Beat Takeshi. Il a reçu les acclamations des critiques, tant dans son pays natal qu'à l'étranger pour son travail cinématographique très singulier. De nos jours, il est devenu un pape de la télé. Néanmoins, les quelques japonais de mon entourage, qu'ils soient jeunes ou âgés, le détestent ! Curieux.

    Comparaison : le Depardieu japonais puissance 1000.

    2°) Ichiro

    Né en 1973, Ichiro Suzuki, ou simplement Ichiro, est la star sportive du pays. Joueur de base-ball dans la prestigieuse ligue américaine depuis 2001, il est la fierté des japonais. Ichiro, c'est typiquement la star que tous les touristes "croisent" sur des affiches publicitaires sans jamais savoir qui il est. Et pour cause, il n'est ni l'égérie d'une marque de sport ni celle de boissons énergétiques, il est le visage de Kirin, le célèbre brasseur de bières.

    Comparaison : le Zidane japonais.


    3°) Naoto Kan

    Le cinéma et le sport, c'est bien beau, mais la politique a aussi son importance. C'est donc naturellement que l'on trouve à la troisième place de ce classement, l'actuel (pour combien de temps ?) premier ministre M. Naoto Kan. Né en 1946, il a pris ses fonctions le 8 juin 2010. Le Japon traverse depuis 2006 une période d'instabilité politique chronique, où les Premiers Ministres ne survivent rarement pas plus d'un an. Pour rappel, le Premier Ministre au Japon est l'équivalent de notre Président de la République en France. Il est également président du Parti démocrate du Japon (centre-gauche).

    Comparaison : le Sarkozy japonais.


    4°) Ichiro Ozawa

    A la quatrième place du classement, on retrouve une autre personnalité politique. M. Ozawa est né en 1942 et a, jusqu'en 1993, été une des grandes figures du Parti Libéral-Démocrate, le grand parti de droite du pays. A partir de cette année, il devient un farouche opposant à ce dernier et devient rapidement l'un des leaders du Parti Démocrate actuellement au pouvoir. Il est considéré comme l'artisan de la victoire historique de son parti aux législatives d'août 2009. Pour la première fois depuis 54 ans, l'opposition allait changer de camp. Numéro deux du parti jusqu'à la démission de l'ancien Premier Ministre Hatoyama, il aura été, d'après mes sources, celui qui tirait les ficelles en coulisses.

    Comparaison : le Vladimir Poutine japonais ou le François Fillon, mais en beaucoup plus vicieux et avec beaucoup plus d'influence.


    5°) Junichiro Koizumi

    Pour une majorité d'étrangers, M. Koizumi est encore le Premier Ministre du Japon. Du moins ils le croient. C'est vrai qu'il aura marqué la planète toute entière de son empreinte et de son charisme. Immédiatement reconnaissable par sa chevelure poivre et sel, il est resté très populaire auprès de ses concitoyens, grâce à une politique de réforme audacieuse. Il aura en revanche été quelque peu critiqué pour avoir mis à mal les relations diplomatiques du Japon avec ses voisins chinois et coréens, suite notamment à des visites polémiques au sanctuaire Yasukuni où ont été "déifiés" certains criminels de guerre condamnés par les japonais eux-mêmes. Né en 1942, il aura gouverné en tant que 56ème Premier Ministre entre 2001 et 2006 et est à ce jour le dernier à avoir quitté ses fonctions au terme de son mandat. Depuis, il s'est retiré publiquement de la vie politique.

    Comparaison : le Jacques Chirac japonais.


    6°) Shinsuke Shimada

    Né en 1956, ce comédien est très populaire. Ancien adepte du manzai, un type de comédie japonaise souvent composé d'un comédien complètement débile et au look hasardeux et d'un autre plus détaché, plus normal, on le voit aujourd'hui très régulièrement à la télé. Il n'y a pas vraiment d'équivalent chez nous. Plus qu'un humoriste, c'est un clown que l'on invite dans les émissions pour sa bonne humeur et ses bons mots. Il tourne également beaucoup de publicités.

    Comparaison : le Régis Laspalès déjanté japonais.

    Les trois personnalités suivantes sont encore des politiques. Passons donc directement au numéro 10.

    7°) Yukio Hatoyama (Ancien premier ministre)

    8°) Ren Hô (Ministre du renouvellement administratif)

    9°) Hideo Higashikokubaru (Préfet de Miyazaki)

    10°) Keisuke Honda

    Né en 1986, ce footballeur a vu sa cote littéralement décollé pendant la coupe du Monde en Afrique du Sud. Véritable buteur, il est depuis la retraite d'Hidetoshi Nakata, la star des Samuraï Blue, l'équipe nationale du Japon. Pour la saison 2010-2011, il est sous contrat avec le club russe du CSKA Moscou.

    Comparaison : le jeune Thierry Henry japonais.

    Au départ, je devais m'arrêter aux dix premières personnalités, mais comme les politiques sont venus en nombre, poursuivons au moins jusqu'à la première femme du classement...

    11°) Morita Kazuyoshi

    Connu sous le nom de Tamori, c'est avec Kitano (numéro 1) et Sanma Akashiya (16ème), l'un des "big three" de la télévision japonaise. Né en 1945, il est à l'antenne, sans discontinuer, chaque midi depuis octobre 1982 avec son émission "Waratte Iitomo" (C'est bon de rire). Il apparaît toujours vêtu de ses lunettes noires.

    Comparaison : le Michel Drucker japonais.

     

    12°) Monta Mino

    Né en 1944, Monta Mino est un présentateur de télévision. Il est enregistré au livre Guiness des records comme étant le présentateur ayant le plus d'heures d'antenne par semaine, 22 heures 15 secondes ! Il présente la matinale, Qui veut gagner des millions, ainsi qu'un programme animalier et bien d'autres.

    Comparaison : le Jean-Pierre Foucault japonais.

    13°) Ryo Ishikawa

    Né en 1991, ce jeune golfeur est la coqueluche des annonceurs et des millions de golfeurs amateurs que compte le Japon. Véritable star du circuit professionnel japonais, il est encore méconnu sur les greens internationaux. Mais à 19 ans, sa marge de progression semble énorme.

    Comparaison : le jeune Tiger Woods japonais.

    14°) Masayoshi Son

    Né en 1957, Masayoshi Son est l'homme d'affaires emblématique du pays. Il est le fondateur et président de Softbank, le troisième opérateur de téléphonie mobile. Il est en 2010, l'homme le plus riche du Japon avec une fortune estimée à 7 milliards de dollars. Il est aussi la personne ayant perdu le plus d'argent dans l'histoire de l'humanité avec une perte estimée à 70 milliards de dollars.

    Comparaison : le Bernard Arnault japonais.

     

    15°) Mao Asada

    Enfin ! Ca n'est qu'à la quinzième place du classement que l'on trouve la première femme. Mao Asada est une patineuse sur glace née en 1990. Elle doit sa place dans ce classement notamment à sa très belle médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Vancouver et à ses titres de championne du Monde en 2008 et 2010.

    Comparaison : la Surya Bonali japonaise.

    Ce classement ne propose que les personnes dites "influentes" au Japon. Il est certes un reflet du star system japonais mais en aucun cas ne représente  les personnalités préférées des gens et des médias, comme les boys band. Les garçons d'Arashi se classent 24ème , les filles des AKB48 31ème.)

    Vous aurez d'ailleurs remarqué qu'aucun chanteur n'est venu se glisser dans ce classement.

    C'est pourquoi je vous prépare d'ores et déjà un dossier sur les 10 artistes ayant le plus marqué les japonais au cours de ses trente dernières années.