Japoniaiserie

Midi à 14 heures

Aujourd'hui en début d'après-midi, je suis passé de Tōkyō à Nîmes en un instant.

A deux pas de chez moi, vers Ginza, un petit restaurant français situé en bordure de la Tōkyō Expressway au doux nom évocateur de Pont du Gard.

Aujourd'hui encore, j'avais le sentiment que les gens avaient laissé le chauffage allumé sur les trottoirs. 36 degrés à l'ombre, ça commence à bien chauffer la tête. Ne manquait que le bruit des cigales pour se retrouver plongé dans le midi à 14 heures.

Japoniaiserie
Sélection de la rédaction