Meiji-jingū, le temple nature de Tokyo

jeudi 13 mai 2010 / Vincent Ricci

Suite et fin des festivités de la Golden Week. Je vous emmène aujourd'hui au Meiji Jingū. Situé en plein cœur de la ville, ce sanctuaire est dédié aux âmes divines de l'Empereur Meiji (d'où le nom). Mais si, souvenez-vous. En cours d'histoire au lycée, vous avez obligatoirement entendu parler de l'ère Meiji...(1868-1912), cette fameuse ère où le Japon s'est enfin ouvert au monde, enfin un tout petit peu seulement. Construit en 1912, ce temple est le plus grand lieu de culte shintoïste du pays. Il a été détruit pendant la guerre et reconstruit en 1958. Pour information, la sépulture de l'Empereur éponyme ne s'y trouve pas. Il lui a préféré le calme de Kyōto.

P1060963-e1273800477143

La nature en plein Tōkyō !