Revue de Web

Un artisan volontaire se rend à Kumamoto pour réparer les céramiques familiales endommagées

Voilà une magnifique façon d'apporter son aide aux victimes des séismes

Pour remonter le moral de la population de Kumamoto, fortement touchée par les récents séismes, certains volontaires n'hésitent pas à user de leurs talents artistiques. C'est le cas de Kunio Nakamura, pour qui l'art du Kintsugi n'a pas de secret (méthode traditionnelle japonaise permettant de réparer les objets en céramique). Grâce à son expertise, plusieurs habitants ont pu donner une seconde chance à leurs biens légués par leurs aînés, endommagés au cours des tremblements de terre du 15 et 16 avril derniers.

Initialement gestionnaire d'un café à Tokyo, cet homme a temporairement mis de côté son activité professionnelle pour venir en aide aux familles de Kumamoto. Tasses, plats, pots, ou encore assiettes : tout ces objets à forte valeur sentimentale se voient ainsi réparés gratuitement. Si certains d'entre eux semblent comme neufs, d'autres portent désormais les cicatrices des séismes, comme ce plat dont la fissure dorée rappelle celles générées par les tremblements de terre :

kumamoto_kunio_nakamura


japon_seisme_credit_reuter_rapporte_lemonde

En 2011, Kunio Nakamura avait déjà réparé les biens endommagés des familles de la région de Tohoku, elle-même touchée par d'intenses séismes cinq ans avant Kumamoto. Voilà une action bénévole qui devrait redonner un peu de sourire à ces habitants encore sous le choc.

Revue de Web
Sélection de la rédaction