Matsuri

Au cœur d'un festival universitaire à Hirosaki

Cette « tradition » ne vous est pas inconnue. Vous avez dû en entendre parler au moins une fois. Ces festivals ne sont pas forcément organisés pour un évènement particulier comme le Momiji en automne ou le Hanami. Ils sont organisés par les élèves d’un même établissement et permettent de récolter des fonds tout en présentant leurs activités, extra-scolaires ou non. A l’université, chaque club, cercle, et même faculté possède un stand. Vous ne vous ennuierez pas, c'est certain. Entre les concerts, les prestations en danse ou en sport et les petites expositions, vous avez de quoi faire. Et que serait un festival sans ses stands de nourriture. Ils vendent de tout, des okonomiyaki aux pommes d’amour.

HirodaiMatsuri-pic1

Hirodai Matsuri.

Pendant trois jours en octobre, l’université de Hirosaki a ouvert ses portes pour son 64ème festival. Le thème de cette année était le kanji « musubu » (結) qui signifie lier, nouer. Et effectivement, même si les stands différaient, on sentait comme une envie de partage avec les autres. Au programme, des concerts de jazz, de rock, et de musique traditionnelle et d‘ailleurs, des expositions, des spectacles d’humour ou de magie, des prestations de yosakoi (danse traditionnelle japonaise), de kyudô (le tir à l’arc japonais), etc. Il y en avait pour tous les goûts.

HirodaiMatsuri-pic2

Concert de steelpan par le Hirosaki Daigaku Steelpan Club

HirodaiMatsuri-pic3

Spectacle de magie dans la cour de l'université

HirodaiMatsuri-pic4

Le Sirop de Monin s'invite à la fête

HirodaiMatsuri-pic5

Concert de shamisen, guitare japonaise à trois cordes

Enfin, pour clôturer ce festival, nous avions eu droit à un petit feu d’artifice, toujours fait par des élèves.

HirodaiMatsuri-pic6

Sélection de la rédaction