Actualité

Deux yakuzas exécutés

Cette brève n'a pas vocation à rouvrir le débat sur la peine de mort, encore que, mais à apprendre à ceux qui ne le savaient pas encore que le Japon, avec les USA, est l'un des seuls pays industrialisés à appliquer la peine capitale.

Deux yakuzas reconnus coupables de meurtre ont été pendus, vendredi 26 avril, au Japon. Le ministre de la justice, Sadakazu Tanigaki, a précisé que Katsuji Hamasaki, 64 ans, et Yoshihide Miyagi, 56 ans, deux membres du syndicat du crime organisé, ont été exécutés pour avoir abattu deux membres d'un gang rival à Tokyo en 2005.

Ces exécutions portent à cinq le nombre de personnes mises à mort depuis l'arrivée au pouvoir du gouvernement conservateur du premier ministre Shinzo Abe, en décembre. Cent trente-quatre condamnés attendent toujours dans le couloir de la mort. Amnesty International Japon a "fermement condamné" ces cinq exécutions.

Il est important de préciser qu'au sein de la population japonaise, la peine de mort n'est pas un débat. En effet une grande majorité d'entre elle la soutient. D'ailleurs, le 19 janvier, le ministre de la justice l'avait rappelé dans une interview.

A la suite des dernières exécutions en septembre dernier, l'Union européenne avait tout de même demandé aux autorités japonaises "d'envisager sérieusement un moratoire".

Actualité
Sélection de la rédaction