Actualité

Coronavirus : L'étonnante situation du Japon

Alors que les pays du monde entier se calfeutrent et tentent tant bien que mal d’enrayer la progression du Coronavirus, le Japon et les Japonais semblent encore sur une autre planète.

De par sa position géographique à proximité directe du premier foyer de l’épidémie, et de par l’impressionnant nombre de touristes venus de Chine qui y passe, le Japon pouvait pourtant s’attendre au pire. Deux fois plus peuplé que la France, le pays est jusqu'alors relativement épargné avec environ un millier de cas recensés et 35 décès, cela sans compter les cas du bateau de croisière de Yokohama.

Plusieurs façons de décrypter ce nombre étonnamment bas. La première et sûrement seule cohérente est le faible nombre de tests effectués dans le pays depuis l’apparition des premiers cas début février.

Une autre piste de réflexion est la rapidité de la prise en charge des malades et l’hospitalisation des cas même asymptomatiques.

Enfin, l’hygiène des Japonais et l’utilisation culturelle qu’ils ont du masque de protection, surtout en cette période de pollinisation, peuvent aider à expliquer la dynamique lente du virus dans l’archipel.

Néanmoins, ces chiffres ne doivent pas masquer une vérité sanitaire qui pourrait se révéler toute autre dans les prochaines semaines. A l'instar de ses voisins, le Japon voit depuis quelques jours de nombreux ressortissants rentrer au pays après un séjour en Europe ou en Amérique. Le nombre de cas dits importés risque donc d'augmenter rapidement.

Au niveau gouvernemental, peu d’annonces ont été faites, hormis concernant la volonté du pays d’organiser les Jeux Olympiques comme prévu. Constitutionnellement, le gouvernement japonais n’est pas en mesure d’imposer quoi que ce soit à la population concernant la liberté d’aller venir, au mieux il recommande. En cas de typhon même très violent par exemple, des messages d’alertes sont envoyés sur les téléphones portables pour recommander de rester a la maison. Rien n’est imposé.

Pour l’heure, des mesures de « distanciation sociale » sont petit à petit mises en place, mais tout reste ouvert, magasins, centres commerciaux, transports en commun, restaurants, etc. Les écoles ont été fermées quelques jours avant les « grandes vacances » de fin d’année scolaire, à la stupeur générale. Elles rouvriront dans les premiers jours d’avril. En cette période de floraison des cerisiers, il a été demandé à la population d'éviter autant que possible de se réunir pour pique-niquer sous les arbres. DozoDomo vous proposera des images dans les prochains jours.

Lorsqu’une infection est détectée dans une entreprise, c’est cette dernière qui prendra ou non la décision d’imposer le télétravail à ses employés. En aucun cas elle sera contrainte par le gouvernement de fermer ou de poursuivre son activité. Dans les faits, les trains sont bondés tous les matins, et les open space géants des grands groupes industriels toujours bouillonnants.

Si Kyoto est désertée des touristes étrangers et le quartier des grands magasins de Ginza des portefeuilles chinois habituellement bien garnis, dans les quartiers résidentiels, les enfants continuent à jouer entre eux comme d’habitude sous les regards de mamans jamais avares de bavardages.

Actualité
Sélection de la rédaction