Actualité

Tama, le chat chef de gare, élevé au rang de divinité devant 3,000 personnes

DozoDomo vous apprenait la semaine dernière la mort de Tama, le chat chef de gare de la station de Kishi dans la préfecture de Wakayama.

Cette information qui pourrait être prise à la légère a fait la une des journaux de tout le Japon. La télévision y a consacré de très nombreux reportages, si bien que ce dimanche, environ 3,000 personnes se sont rassemblées pour rendre hommage à cette chatte devenue une icône nationale.

Tama, qui avait célébré ses 16 ans en avril, est décédée d'une insuffisance cardiaque le 22 juin. A l'occasion de se funérailles réalisées selon le rite shinto dans la station où elle "travaillait" Tama est devenue une déesse. Rappelons que la religion shintoïste, indigène au Japon et pratiquée par de nombreux Japonais, comporte de très nombreuses divinités y compris des animaux.

Dans un stand situé à l'extérieur de la station, des bouquets de fleurs, des boîtes de thon et d'autres cadeaux ont été laissés par des milliers d'admirateurs de Tama venus des quatre coins du Japon pour saluer la mémoire de l'animal.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=y2-vZuyawgE[/youtube]

La compagnie de chemins de fer, Wakayama Electric Railway, par l'intermédiaire de son président M. Mitsunobu Kojima, a remercié le chat pour son travail. Il a ajouté que Tama serait consacrée dans un sanctuaire de chat le mois prochain.

Avant l'arrivée de Tama à la station en 2007, la ligne Kishigawa était proche de la faillite. Plus aucune personne ne travaillait dans la station, tout y avait été automatisé.

"Tama a vraiment fait son travail". Le reste tient du miracle. Cette success story a également redonné de l'espoir à des dizaines d'autres gares qui luttent sur de minuscules lignes de trains locaux.

"Tama-chan est vraiment apparue comme un sauveur, une déesse. Ca a été un véritable honneur d'avoir pu travailler avec elle », a conclu M.Kojima dans son discours.

Pendant son mandat, Tama a contribué à rapporter 1,1 milliard de yens à l'économie locale. Soit plus de 8 millions d'euros.

Kojima a confié que lors de sa visite à l'hôpital pour animaux la veille de la mort de Tama, le chat se réveilla et tendit vers lui ses pattes, comme pour lui demander un câlin, et le regarda droit dans les yeux. Il a demandé à Tama de guérir pour qu'ils puissent célébrer ensemble son 10e anniversaire en tant que chef de gare, et a ajouté que le chat avait répondu avec un «miaou».

Tama est un nom populaire pour les chats au Japon, où ils sont considérés comme des animaux spirituels. Le mot pourrait se traduire par trésor, boule ou esprit.

Le chat avait gravi les échelons de l'entreprise en passant successivement du statut de chef de gare à celui d'ultra chef de gare. Dernièrement, il était devenu vice-président de la société, jusqu'à sa disparition où il a été élevé au rang d'honorable chef de gare éternel.

Tama sera remplacé par un autre chat  à la robe calicot, Nitama, son apprenti depuis plusieurs années.

20150628-OHT1I50082-1Tama obsèques2Tama obsèques3Tama obsèqueswst1506280040-p1



Actualité
Sélection de la rédaction